Bonne lecture !

Vague verte
Les cannabinoïdes légaux en France

Les cannabinoïdes légaux en France

Louis expert kuch

Contrairement au CBD, le THC engendre des effets psychoactifs et dopants. Il peut faire planer celui qui en consomme. De plus, il crée souvent une dépendance psychologique ou physiologique. 

En fait, la vente et la consommation de THC sont interdites en France. Tout produit qui renferme plus de 0,2% de THC peut être considéré comme un stupéfiant. Il ne faut pas croire à ce qu’on raconte sur la légalisation du THC. Voici où en est la France et les cannabinoïdes.

Pourquoi la France ne s’est jamais résolue à légaliser le THC ?

Si la France et le THC n’ont jamais trouvé un compromis, c’est parce que le Tétra-Hydro-Cannabinol est une substance à effets néfastes. Il est vrai qu’il peut soulager certains maux et favoriser la relaxation, mais il peut impacter le système nerveux central ainsi que la psyché. 

En d’autres termes, le THC peut modifier la perception, les humeurs et les sensations. Et pire que l’alcool, il peut changer l’état de conscience ainsi que la motricité des individus. 

Dans les produits légaux, la concentration de THC autorisée est de 0,2%. Au-delà de ce taux, des effets indésirables peuvent apparaître chez les consommateurs. Ce qui risque de nuire à leur santé, d’altérer leur qualité de vie et de perturber la paix sociale. 

Il convient de noter que le taux de THC dans les produits stupéfiants peut atteindre les 25 à 30%. C’est pourquoi ces derniers causent de la désorientation et un mauvais fonctionnement des sens. Dans les plus pires des cas, les consommateurs de ce genre de drogue peuvent aussi présenter une perte de la faim et de la soif, des risques de psychose et de dépression et un arrêt cardiaque.

Quid du CBD ?

Pendant que la France et le THC sont en bataille, le CBD gagne de plus en plus en popularité. Ce cannabinoïde compte effectivement parmi les produits légaux dans le pays, car il n’a pas les mêmes effets nocifs que le THC. 

Non-psychotrope et non-euphorisant, le cannabidiol est très reconnu pour ses propriétés relaxantes, anti-douleurs et anti-inflammatoires. Il est considéré comme du cannabis light. C’est pourquoi sa commercialisation et sa consommation sont autorisées en France et dans toute l’Union Européenne. 

Se déclinant en différents produits, le CBD peut être consommé de différentes manières. Entre autres, il est possible d’inhaler les résines de CBD, de dissoudre les huiles de CBD sous la langue ou de vapoter les e-liquides de CBD. Il n’y a pas de mal non plus à ingérer les comestibles au CBD, à préparer une infusion au CBD ou à appliquer les cosmétiques au CBD en local. 

À l’heure où l’on parle, pas mal de magasins de CBD proposent du CBD de qualité. Il est tout à fait possible de trouver du CBD bio et du CBD Made in France. Il existe même ce qu’on appelle du CBD très puissant. Cette désignation est généralement attribuée aux produits CBD qui renferment un taux de cannabidiol supérieur à 20%. 

Plus précisément, la concentration de CBD dans les produits CBD classiques varie entre 5% et 20%. Mais dans les produits au CBD très puissants, le taux de cannabidiol peut atteindre les 100%. À titre d’illustration, il y a lieu de citer par exemple les Wax CBD qui affichent un taux de 60%. Puis, il y a aussi les cristaux de CBD qui ont un taux de CBD de 100%. 

Si la France et le THC n’ont pas parvenu à trouver un terrain d’entente, la France et le CBD s’entraident pour répondre aux besoins des consommateurs et pour optimiser l’économie locale. Les statistiques ont justement démontré que le CBD est un marché en pleine expansion qui pèse déjà plus de 700 millions d’euros par an. 

Conclusion

Compte tenu des effets du THC et du CBD, le cannabis constitue donc à la fois une bonne et une mauvaise plante. D’un côté, il peut jouer le rôle d’une drogue, car le THC dispose d’effets psychoactifs, dopants et addictifs. D’un autre, il peut constituer un remède miracle contre différents maux, car le CBD possède des vertus décontractantes, antalgiques et anti-inflammatoires. 

Par ailleurs, il faut en déduire que la France et le THC ne vont jamais s’entendre. Le CBD, en revanche, peut être acheté et consommé librement dans le pays, à condition que le produit CBD en question ne renferme pas un taux de THC qui dépasse les 0,2%. 

Quoi qu’il en soit, de nombreux consommateurs doutent encore des effets du CBD. Certains classent tous les cannabinoïdes dans le même sac, tandis que d’autres ont tout simplement peur d’obtenir des sanctions ou des effets indésirables. 

Autorisé par la loi ou pas, le cannabis dispose d’une mauvaise image et celle-ci est une question culturelle. Il est perçu depuis longtemps comme une drogue qui favorise l’addiction. Du coup, il lui est difficile de faire partie des coutumes comme peut l’être le vin. 

Vos produits préférés

Voici les produits que notre communauté préfère ! N'hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin de recommandations.

Voir tous les produits